Programmer un cinéma

La programmation d'un cinéma est un exercice complexe, dans lequel il faut prendre en compte beaucoup de paramètres.

 

Dans notre association, la programmation est propre à chaque site. Chaque mois, les bénévoles de chaque site se réunissent pour choisir des films en essayant d'équilibrer les films grands publics, les films art & essai, les films jeune public. Il faut aussi choisir les films pour les séances spécifiques : cinéséniors, british cinema, ciné-club ou encore les soirées débats organisées en partenariat avec des associations locales. A l'issu de cette réunion, les "vœux" sont envoyer à notre programmateur Génériques (la ligue de l'enseignement).

 

C'est alors au programmateur de négocier les films avec chaque distributeur et d'essayer de nous proposer une programmation sur 4 semaines équilibrée, cohérente et correspondant aux films choisis. Cette négociation n'est pas financière (la règle étant que 50% des entrées sont reversées aux distributeurs), il s'agit d'essayer d'avoir les films mais aussi de négocier :

  • la date d'exploitation du film (avoir un film en sortie nationale, ou en 2ème, 3ème ou 4ème semaine n'est pas toujours évident pour nos petites salles, les distributeurs préférant souvent placer leur film dans des gros cinémas),
  • le nombre de séances (pour une sortie nationale, les distributeurs peuvent exiger jusqu'à 12 séances dans la semaine, ce qui n'est pas toujours possible dans un cinéma monoécran)

 

Après quelques discussions, conversations avec le programmateur, on obtient alors la liste des films par semaine. Il faut alors organiser les séances, les horaires, les jours en tenant compte

  • des partages de film (pour négocier certains films, il arrive très régulièrement qu'on partage un film à 2 ou 3 salles du réseau génériques, il faut alors se concerter pour les horaires puisque la règle fait qu'on ne peut pas passer le film au mêmes horaires avant la 5ème semaine d'exploitation)
  • des contraintes d'une salle partagée (comme à Agon-Coutainville),
  • des horaires de travail

Une fois toutes les séances calées, il reste peu de temps pour faire le programme, le mettre en page, le diffuser....

 

Il faut alors se réunir de nouveau pour programmer le mois d'après...